La Gazette d'Ambrussum, numéro de l'Hiver 2019 est paru

La gazette d'Ambrussum est parue pour son numéro de l'Hiver

Cliquez ci-dessous pour le consulter :

Les inondations catastrophiques dans notre pays de plus en plus fréquentes, des vagues qui envahissent les côtes, les glaciers qui fondent, les ouragans qui se multiplient, les forêts qui brûlent, la mer qui monte et le climat qui s’affole, les jeunes du monde entier qui manifestent pour protester contre le manque d’action des gouvernants concernant l’urgence climatique et nous, jeunes collégiens nous nous posons de plus en plus de questions : Est-ce que la Camargue existera encore dans 50 ans? est-ce que nos aurons encore le droit de voyager en avion quand nous serons grands? Est-ce que les îles Maldives seront encore habitées dans un siècle ? Est-ce que nous pouvons faire quelque chose pour ralentir la catastrophe annoncée ?
Bonne nouvelle, nous pouvons faire plein de choses et tout n’est pas perdu. À Madrid, des dirigeants du monde entier se sont réunis pour essayer de prendre des décisions qui pourraient ralentir le réchauffement climatique, c’est la cop 25. Cela veut dire que cela fait déjà 25 ans qu’on discute des problèmes de la planète ! Et si on arrêtait de discuter et pour agir plus ? Mais pour agir il faut savoir et nous y travaillons.
Au collège Ambrussum, quinze élèves ont été élus pour être éco-délégués et aider à informer et rendre compte des gestes
qui peuvent sauver notre bel environnement. Les 5e s’intéressent aux risques majeurs et les 4e médias travaillent sur le thème « comment je vois ma planète ? » Nous tenir informés et avoir bien conscience des problèmes nous aidera à changer notre mode de consommation pour garder une vie agréable. L’écologie veille à un meilleur équilibre entre l’Homme et son environnement naturel, ainsi qu’à la protection de ce dernier. « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». Je vous propose de réfléchir sur cette citation de A. De Saint Exupéry, vous savez, c’est le papa du Petit Prince. Le Petit Prince a visité plusieurs planètes avant
de mettre les pieds sur Terre et ne comprend pas les grandes personnes «Les grandes personnes aiment les chiffres (...) Si
vous dites aux grandes personnes: 'J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit...', elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire: '’J'ai vu une maison de cent mille francs’’. Alors elles s'écrient: '’Comme c'est joli !’’» explique le Petit Prince. Il y a beaucoup de choses qui se passent dans le monde pour réparer un peu notre planète et moi, petite cabreta curieuse et optimiste, je sais que nous trouverons ensemble des solutions si on arrête un peu de compter.

Joyeuses fêtes et bonne année 2020 à tous.