8- Le spectacle, les costumes et les marionnettes

Le spectacle, les costumes et les marionnettes

Dans Don Juan, amère mémoire de moi, il n’y a qu’un acteur qui joue le rôle du moine mais ce spectacle comporte aussi des marionnettes qui sont au nombre de trois : Don Juan qui est âgé, Le Prieur (le père du moine), La Mort (une femme). Les marionnettes ont comme particularité d’être à taille humaine.

Le seul acteur est habillé avec des habits traditionnels d’homme d’église, c’est-à-dire une robe marron et à la taille une ficelle blanche. La marionnette Don Juan est habillée avec une robe de chambre bleu pâle, elle a un grand nez, des boutons sur le visage, des sourcils et des cheveux blancs. La marionnette Le Prieur est habillée avec le même habit traditionnel d’homme d’église que le moine. Elle a la coupe au bol et est un peu dodue. La marionnette La Mort est habillée d’une robe blanche trouée, d’une cape rouge avec une capuche, elle est chauve et maquillée comme une femme. Les visages des marionnettes sont extrêmement bien faits.

Ces trois marionnettes sont fabriquées à partir d’un squelette en bois recouvert de mousse elle-même recouverte de silicone, puis elles sont peintes et les ongles sont faits avec des balles de ping-pong.

L’acteur manipule les marionnettes de l’intérieur grâce à une ouverture qui se trouve dans leur dos et il actionne les yeux et la bouche. Il utilise donc la technique des marionnettes à gants mais l’acteur utilise aussi la technique directe en bougeant leurs mains avec sa propre main.

Les costumes des marionnettes sont très réalistes. Les marionnettes, par leur taille et leurs revêtements le sont elles aussi. Enfin, la manipulation de Miguel GALLARDO est aussi pour quelque chose dans le fait qu’on oublie que ce sont des marionnettes et non pas des acteurs qui sont en scène.

ANGELO et DYLAN R, 4ème 6.