4- Miquel GALLARDO, une carrière exceptionnelle

Intervention de Miquel GALLARDO au théâtre,

une carrière exceptionnelle

Miquel GALLARDO est le seul acteur de la pièce Don Juan, amère mémoire de moi. Il a été poussé par un ami dramaturge à écrire cette pièce, qu’il ne connaissait pas, et qui a été jouée cet été à Avignon (France /Vaucluse). Dans sa compagnie, ils sont deux : son technicien, Xavier MUNOZ, et lui. Il a aussi été aidé de Michel BLANCO et de Djamilia MERCADIE qui ont traduit la pièce. Miquel GALLARDO est espagnol. Il a commencé le théâtre à treize ans puis a intégré le Collegi teatre. Après avoir travaillé dix ans comme acteur, il a travaillé dans une compagnie de théâtre, la compagnie Jordi B, qui lui a fait manier les marionnettes. Il a adoré et a voulu en faire son métier. Il a aimé être marionnettiste car il pouvait jouer ce qu’il voulait de façon masquée. En effet, dans la pièce, Miquel GALLARDO a utilisé des marionnettes à gants pour incarner Don Juan, le prieur ou encore la mort.

Don Juan est un mythe, nous a-t-il expliqué, repris par de nombreux auteurs différents. Dans les quatre versions dont il s’est inspiré, Don Juan meurt jeune, alors que dans celle de Miquel GALLARDO, Don Juan meurt vieux ce qui lui permet de repenser à toutes ces femmes trahies. Mais dans toutes les versions, Don Juan est avant tout un grand séducteur malhonnête. Dans sa pièce, certains passages sont écrits en espagnol, en catalan ou encore en castillan, traduits et sous-titrés pour le spectateur.

Miquel ALLARDO a déjà réalisé un spectacle de marionnettes à partir de l’Avare de MOLIERE. Le spectacle a été joué plus de trois cents fois en Espagne, en France, au Canada, en Italie, au Brésil et en Croatie. La richesse était représentée par l’eau et non par l’or. Les marionnettes avaient pour têtes des robinets, un caractère et une forme différents. Il remettait alors en cause le manque d’eau (et donc de richesse) dans le monde. Il s’agissait de marionnettes sur table et dans ce type de projet, ce sont les objets les protagonistes de l’histoire.

Il nous a expliqué qu’il existe quatre grands types de marionnettes : les marionnettes à doigts, les marionnettes à gants, les marionnettes à table et les marionnettes à fils.

Miquel GALLARDO aime son personnage car il dit qu’il est moderne et qu’il ressemble à beaucoup de personnes qui vivent dans l’instant.

LEA M. et SARA, 4ème 6.