1- Présentation de l’oeuvre

Intervention de Stéphane LAUDIER, première heure.
Présentation de l’œuvre Don Juan, amère mémoire de moi.

Stéphane LAUDIER qui est un metteur en scène, ancien acteur, est venu nous rencontrer avant notre sortie au théâtre, il était accompagné de Caroline LAUMOND, professeur au lycée Victor HUGO et responsable de la section théâtre. Elle travaille également comme enseignante missionnée au service éducatif du Théâtre de Villeneuve-lès-Maguelone. Ce théâtre est une scène conventionnée pour le Jeune Public du Languedoc-Roussillon.

Stéphane LAUDIER est venu nous présenter l’œuvre Don Juan, amère mémoire de moi. Cette pièce est mise en scène par la compagnie PELMANEC qui est une compagnie espagnole. Il n’est cependant ni acteur ni metteur en scène dans cette pièce. Il est venu nous préparer à la sortie en nous proposant une séance théorique d’abord sur l’héritage de la pièce puis sur le mythe de Don Juan et enfin sur l’utilisation des marionnettes.

Il nous a expliqué que la pièce a été écrite dans les siècles anciens par de nombreux grands auteurs espagnols et français comme José ZORILLA, Tirso DE MOLINA, Joseph Palou I FABRE ou MOLIERE. Miquel GALLARDO et Paco BERNAL se sont inspirés de ces quatre œuvres pour écrire la leur. Celle que nous avons vue était un mélange d’espagnol et de catalan. Il nous a aussi expliqué que le personnage de Don Juan est connu pour être contre l’Etat et contre la politique.

« C’est un séducteur qui fait souffrir les femmes. Le choix de Juan d’être Don Juan, implique le fait d’assumer son incapacité à aimer, sa solitude cosmique, sociale, absolue. » (Miquel GALLARDO).

Il nous a ensuite expliqué que dans cette pièce que nous sommes allés voir, Don Juan était à la fin de sa vie, alors que dans les autres pièces il mourait jeune, ce qui est une constante du mythe. Stéphane LAUDIER nous a également montré un livre qui contenait la photo d’un art japonais qui consiste à manier des marionnettes : le Bunraku. Enfin, il nous a parlé d’Ariane MNOUCHKINE qui est un très grand metteur en scène français ; elle a monté un spectacle, Tambour sur la digue dans lequel les acteurs de la pièce jouent les marionnettes manipulées par d’autres acteurs, ce qui est différent de la pièce que nous sommes allés voir, car Miquel GALLARDO était seul à manier des marionnettes qui n’étaient pas des acteurs vivants. Mais il a réussi à nous le faire oublier par son talent d’acteur puisqu’il jouait les voix de chaque personnage.

ENZO et LUCAS, 4ème 6.

Voir le film de l’intervention de Stéphane LAUDIER.

 

Intervention-Stephane-Laudier from parodos on Vimeo